Thorigné-Fouillard

partagers'abonner aux flux RSSimprimer la pageenvoyer à un amiréduire la taille des caractèresAugmenter la taille des caractères

Expression de la minorité

Parution dans l'ami de juin 2022

Cher collègue de l’équipe majoritaire qui prend le soin de lire notre article pour trouver la matière pour ton article majoritaire. Nous tenons à t’informer que cela fini par se voir et que cette pratique nous semble bien éloignée de l’éthique attendue. Nous avons l’obligation d’envoyer notre article pour le 15 du mois mais cela ne t’autorise pas à le lire en avance. Nous sommes sûrs que vous pouvez amener une réflexion sans avoir besoin de piocher des idées chez nous.
Chers habitants, excusez-nous pour ce premier paragraphe. Vous l’aurez compris, notre article qui est censé être lu uniquement pour vérification quant à des propos négationnistes ou injurieux sert manifestement de support à l’article majoritaire (faites-vous votre propre idée en relisant les derniers AMI).
Cela dénote une fois de plus du manque d’éthique constaté depuis les 2 dernières années.
Quelques exemples concrets et récents :
- La distribution de l’AMI le lendemain du vote du budget avec en première page : « Le budget adopté ». Nous vous rassurons, l’imprimeur n’a pas travaillé de nuit
- L’invitation à la concertation pour la ZAC multisites avant que les modalités de concertation ne soient votées en conseil
- Un débat public sur la vidéo-protection limité à une interruption de séance du conseil municipal (ne nous plaignons pas, le plus souvent, il n’y a pas interruptions de séance).
- Le mépris envers les élus minoritaires durant les conseils municipaux qui nous a amené à quitter la séance du 9 mai dernier.
Ça n’est pas notre vision du débat démocratique.
Notre vision de la politique de la ville, c’est coconstruire en ouvrant les débats avec la population. La mise en place de réunions publiques sur les dossiers importants est nécessaire pour bâtir ensemble la ville de demain.
Notre vision d’un mandat municipal, c’est de s’adapter à la réalité. Une élection n’est pas un blanc-seing et la dernière présidentielle nous le montre clairement. Une majorité en mars 2020 ne peut être considérée comme une acceptation de 100% d’un programme électoral par 100% des habitants.
Nous contacter : groupeelus@vevvs.bzh

Haut page